La Maison des Droits de l'Enfant - Châteauroux
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Devenir bénévole

Envoyer Imprimer PDF

Si vous souhaitez participer aux activités de la Maison des Droits de l’Enfant, régulièrement ou ponctuellement, à titre bénévole, selon disponibilités, compétences et souhaits de chacun, contactez-nous à    :

Maison des Droits de l'Enfant

48 boulevard Arago

36000 Châteauroux

tél : 09.52.10.52.14

courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Qu’est-ce qu’un bénévole ? *

Le bénévole, "Bene volens" n’est pas celui qui "vole bien" mais celui qui "veut bien".

Le bénévole est une personne qui s'investit dans des associations de solidarité, régulièrement où occasionnellement, en France ou à l'étranger. Il n’existe pas véritablement de définition du bénévole en droit français.

Un bénévole participe de son plein gré à l’animation et au fonctionnement d’une association sans aucune contrepartie financière ou avantages en nature. Bien sûr, il peut percevoir des remboursements de frais pour les dépenses engagées pour le compte de l’association et uniquement dans ce cadre.

Un bénévole peut donner un “coup de main”, consacrer un week-end, ou une soirée de temps en temps, sans s’investir dans la vie de l’association, sans participer à l’assemblée générale, sans être adhérent ou administrateur de l’association.

Ses activités associatives se définissent par leur caractère ponctuel ou temporaire. Il ne changera pas de statut et restera étudiant, salarié, retraité...

Un bénévole n’est lié que par un engagement moral à la réalisation des missions. Il conserve toute liberté dans la manière dont il entend gérer son investissement.

Si un bénévole souhaite partir à l’étranger pour des missions, ce n’est généralement pas dans le bénévolat qu’il pourra le faire car ses missions se limiteront à participer à l’organisation des projets à l’étranger depuis la France.

Un mineur peut également être bénévole, c’est-à-dire prêter son concours à une action, participer à une activité associative, donner un coup de main occasionnel ou régulier. Il peut le faire avec l’accord tacite de ses parents, mais ses parents ont le droit et le devoir de surveillance des activités de leur enfant et ont donc le pouvoir de s’opposer à l’activité bénévole de l’enfant. Un mineur peut aussi créer sa propre association – les juniors associations (annexe n°1 "Guide Juniors Association").

* Extrait du dossier d’information réalisé par la Maison des Droits de l’Enfant "Agir dans le cadre de la Solidarité internationale ? : partir pour aider : de bénévolat à la professionnalisation" (mai 2009)

Mise à jour le Mercredi, 02 Août 2017 14:02  

Nos manifestations

<<  Novembre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930